Villages X Villages >
Villages X Villages >

Parrainez un enfant au Mozambique

flag_mozambique
9643
Bénéficiaires

En 1986, SOS Villages d'Enfants a commencé son travail au Mozambique, à une époque où le pays était profondément plongé dans la guerre civile.

 

Outre la prise en charge familiale, l'objectif principal de l'organisation a été de renforcer les liens familiaux. De nombreux programmes de secours d'urgence SOS ont été organisés depuis que l'organisation est devenue active au Mozambique.

 

Il existe actuellement au Mozambique six villages d'enfants SOS, trois foyers de jeunes SOS, cinq jardins d'enfants SOS, quatre écoles SOS Hermann Gmeiner, un centre de formation des mères et du personnel SOS et huit centres sociaux SOS.

Média

(Vous recevrez un reçu fiscal canadien pour don de bienfaisance)

Pour seulement 36 $/mois, vous pouvez parrainer un enfant et aider à offrir à un enfant orphelin ou abandonné :

  • Un foyer sûr et bienveillant
     
  • Une mère SOS aimante
     
  • Éducation de qualité
     
  • Pros
     
  • Nourriture nutritive
     
  • Vêtements et jouets
     
  • Toutes les choses nécessaires pour un avenir radieux
Région
799,380 km2
Capitale
Maputo
Climat
Tropical
Ethnies
Makhuwa, Tsonga, Européenne
d'habitants
25.83 mille
Religions
Catholique romain, musulman, chrétien sioniste

Villages d'Enfants SOS au Mozambique

 

Les villages d'enfants SOS sont devenus actifs au Mozambique en 1986. Tete a été choisie comme site pour le premier village d'enfants SOS.

 

En raison des menaces que la famine imminente fait peser sur les familles mozambicaines, SOS Villages d'Enfants a organisé de nombreux programmes d'aide d'urgence au Mozambique afin de faire face aux pénuries alimentaires.

 

Au cours des années 1990, davantage de programmes d'aide ont été menés, ciblant principalement les enfants sous-alimentés et leurs mères, les femmes enceintes et les personnes âgées. Ils ont reçu de la nourriture et des soins médicaux de base.

 

Lorsque les tempêtes tropicales ont dévasté les provinces de Gaza et de Maputo en février 2000, le village d'enfants SOS de Maputo a distribué des médicaments aux familles du quartier et assuré un approvisionnement en eau potable.

 

À l'heure actuelle, notre organisation soutient les jeunes et les enfants mozambicains en leur offrant des garderies, une éducation, des services médicaux et une formation professionnelle dans six endroits différents. Les enfants orphelins et abandonnés dont les parents ne peuvent pas s'occuper trouveront un foyer aimant dans l'une des familles SOS.

Média
Image(s)

Quelques faits sur le Mozambique

 

La République du Mozambique est un pays situé dans le sud-est de l'Afrique. Une guerre civile brutale qui a duré de 1977 à 1992, la corruption, la mauvaise gestion politique et les catastrophes naturelles ont entravé le développement du Mozambique pendant assez longtemps.

 

En 1990, une nouvelle constitution a été introduite, ouvrant la voie à des élections multipartites libres et à une économie de marché.

 

Aujourd'hui, le Mozambique est considéré comme un pays au potentiel économique énorme. Malgré le fait que l'économie repose encore largement sur l'agriculture, les réserves inexploitées de gaz, de pétrole et de titane représentent une source croissante de revenus et continuent d'attirer les investisseurs étrangers. La capitale du pays est Maputo, une importante ville portuaire de 1.8 million d'habitants.

 

Pauvreté généralisée

 

Même pour les normes de l'Afrique subsaharienne, le Mozambique est un pays très pauvre. 80 % de sa population vit dans une pauvreté écrasante. Ils ont du mal à couvrir même leurs besoins les plus élémentaires, tels que l'eau courante, un assainissement adéquat et un accès régulier à la nourriture.

 

Le PIB par habitant du Mozambique est l'un des plus bas au monde : environ 50 % des Mozambicains doivent se débrouiller avec moins d'un dollar américain par jour.

 

Les ménages dirigés par des femmes sont particulièrement touchés par des niveaux élevés de pauvreté car de nombreuses femmes mozambicaines sont mal éduquées.

 

La répartition des revenus reste très inégale dans un pays où les 40 % les plus riches contrôlent environ XNUMX % du revenu national des ménages.

 

Quelques années après que la paix ait pu être assurée au Mozambique, des inondations catastrophiques ont détruit une grande partie des infrastructures du pays à une époque où il se reconstruisait lentement. Le Mozambique rural est fréquemment touché par les sécheresses. La famine est répandue et de nombreux habitants souffrent de maladies qui y sont directement liées.

 

Pour le Mozambicain moyen, l'espérance de vie à la naissance n'est que de 48 ans. Le pays a l'un des taux de prévalence du VIH les plus élevés au monde : 11.5 % de la population est séropositive, ce qui signifie qu'environ 1,400,000 XNUMX XNUMX Mozambicains vivent avec la maladie.

 

La pénurie de nourriture est un autre problème important au Mozambique. En 2010, des émeutes massives ont éclaté à cause de la hausse des prix du pain. En raison de la spéculation financière internationale, les prix du blé augmentaient considérablement à l'époque. Par conséquent, les segments les plus pauvres de la population ont eu encore plus de mal à nourrir leur famille.

Situation des enfants au Mozambique

 

Le Mozambique est une nation étonnamment jeune : Près de la moitié de la population du pays a moins de 14 ans. Malgré des améliorations rapides et soutenues en termes de développement économique général, de nombreux enfants sont encore confrontés à une vie pleine de difficultés. Près de la moitié des 10 millions d'enfants mozambicains vivent dans des conditions d'extrême pauvreté. À Maputo, où les services publics sont généralement plus accessibles, le nombre d'enfants pauvres est nettement inférieur à celui des zones rurales du pays.

 

Cependant, ces dernières années, de plus en plus d'enfants ont grandi sans soins parentaux. Environ un quart des 2,100,000 XNUMX XNUMX orphelins du Mozambique ont perdu leurs parents en raison de la persistance de la pandémie de VIH/sida à laquelle le pays est confronté.

 

Les orphelins sont moins susceptibles d'aller régulièrement à l'école car nombre d'entre eux doivent s'engager dans des activités professionnelles pour gagner leur vie. De nombreux enfants orphelins se retrouvent dans les rues des grandes villes, où les activités criminelles, la toxicomanie et le commerce du sexe font désormais partie de leur vie quotidienne.

 

Comme dans la plupart des autres pays subsahariens, le VIH reste un problème majeur de santé publique. À 88 pour 1,000 XNUMX naissances vivantes, le taux de mortalité infantile du pays est l'un des plus élevés au monde.

 

Bien qu'il y ait eu des progrès impressionnants en termes de scolarisation, 24 % des enfants âgés de 7 à 17 ans connaissent encore de graves privations d'éducation. Des centaines de milliers d'enfants au Mozambique ne vont jamais à l'école.

 

Au moins un niveau d'éducation de base est d'une importance considérable pour la croissance et le développement et permet à l'enfant de briser le cercle vicieux de la pauvreté lorsqu'il devient adulte.

Notre action

Image(s)
Icône SOS Village
Le village d'enfants SOS au Mozambique offre des foyers aimants aux enfants orphelins et abandonnés
6 VILLAGES 712 Enfants orphelins et abandonnés
Image(s)
Icône du programme d'aide à la jeunesse SOS
Les établissements SOS Youth au Mozambique offrent aux jeunes un environnement aimant où ils apprennent à faire la transition vers une vie indépendante et à élargir leur éducation
3 ÉTABLISSEMENTS JEUNESSE 170 Les jeunes sous nos soins
Image(s)
Icône de la maternelle de l'éducation de la petite enfance SOS
Le jardin d'enfants SOS au Mozambique est un élément fondamental pour les besoins de développement précoce, y compris les compétences intellectuelles et sociales des enfants.
6 MATERNELLES 464 Élèves de maternelle
Image(s)
Icône SOS Formation Professionnelle
Les centres de formation professionnelle SOS au Mozambique fournissent aux jeunes adultes de nos centres de jeunesse, des villages SOS et de la communauté environnante les compétences dont ils auront besoin pour trouver un emploi fiable. Ils offrent des possibilités d'emploi réalistes pour l'avenir et une voie vers l'indépendance.
1 CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE Étudiants jeunes et adultes
Image(s)
Icône du centre social SOS
Les centres sociaux SOS au Mozambique visent à aider les familles, en particulier les femmes et les enfants, vivant dans les communautés voisines des villages d'enfants SOS à sortir progressivement de la pauvreté et à aider les jeunes à devenir autonomes.
6 CENTRES SOCIAUX 7214 Bénéficiaires

Notre action

Icône SOS Village
VILLAGES
Le village d'enfants SOS au Mozambique offre des foyers aimants aux enfants orphelins et abandonnés
6
VILLAGES
712
Enfants orphelins et abandonnés
Icône du programme d'aide à la jeunesse SOS
ÉTABLISSEMENTS JEUNESSE
Les établissements SOS Youth au Mozambique offrent aux jeunes un environnement aimant où ils apprennent à faire la transition vers une vie indépendante et à élargir leur éducation
3
ÉTABLISSEMENTS JEUNESSE
170
Les jeunes sous nos soins
Icône de la maternelle de l'éducation de la petite enfance SOS
MATERNELLES
Le jardin d'enfants SOS au Mozambique est un élément fondamental pour les besoins de développement précoce, y compris les compétences intellectuelles et sociales des enfants.
6
MATERNELLES
464
Élèves de maternelle
Icône SOS Formation Professionnelle
CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Les centres de formation professionnelle SOS au Mozambique fournissent aux jeunes adultes de nos centres de jeunesse, des villages SOS et de la communauté environnante les compétences dont ils auront besoin pour trouver un emploi fiable. Ils offrent des possibilités d'emploi réalistes pour l'avenir et une voie vers l'indépendance.
1
CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Icône du centre social SOS
CENTRES SOCIAUX
Les centres sociaux SOS au Mozambique visent à aider les familles, en particulier les femmes et les enfants, vivant dans les communautés voisines des villages d'enfants SOS à sortir progressivement de la pauvreté et à aider les jeunes à devenir autonomes.
6
CENTRES SOCIAUX
7214
Bénéficiaires

Bloc numérique

Mozambique
VIH / SIDA
VIH / SIDA
10.80 %
TAUX DE MALNUTRITION INFANTILE
TAUX DE MALNUTRITION INFANTILE
43.70 %
LE MARIAGE D'ENFANTS
LE MARIAGE D'ENFANTS
48.20 %
MORTALITÉ INFANTILE
MORTALITÉ INFANTILE
87.2 par 1,000
ORPHELIN
ORPHELIN
2,100,000
TAUX DE PAUVRETÉ DES ENFANTS
TAUX DE PAUVRETÉ DES ENFANTS
54.70 %
Canada
VIH / SIDA
VIH / SIDA
#N / A
TAUX DE MALNUTRITION INFANTILE
TAUX DE MALNUTRITION INFANTILE
#N / A
LE MARIAGE D'ENFANTS
LE MARIAGE D'ENFANTS
#N / A
MORTALITÉ INFANTILE
MORTALITÉ INFANTILE
#N / A
ORPHELIN
ORPHELIN
#N / A
TAUX DE PAUVRETÉ DES ENFANTS
TAUX DE PAUVRETÉ DES ENFANTS
#N / A