Villages X Villages >
Villages X Villages >

Polynésie française

flag_polynesie-francaise
51
Bénéficiaires

L'association locale SOS Villages d'Enfants de Polynésie française a été fondée en 1994. La création de l'association a été motivée par les conditions sociales sur l'île de Tahiti et le manque de prise en charge adéquate des enfants en perte de protection parentale. Notre organisation a commencé à travailler à Papara sur la côte ouest de l'île, où elle soutient les enfants et les jeunes dans le besoin. Il existe actuellement un village d'enfants SOS en Polynésie française.

Médias

(Vous recevrez un reçu fiscal canadien pour don de bienfaisance)

Pour seulement 36 $/mois, vous pouvez parrainer un enfant et aider à offrir à un enfant orphelin ou abandonné :

  • Un foyer sûr et bienveillant
     
  • Une mère SOS aimante
     
  • Éducation de qualité
     
  • Système de santé
     
  • Nourriture nutritive
     
  • Vêtements et jouets
     
  • Toutes les choses nécessaires pour un avenir radieux
Région
4,167 km2
Capitale
Papeete
Ethnies
Polynésien, Chinois, Français local
Population
0.28 mille
Religions
protestant, catholique romain

SOS Villages d'Enfants en Polynésie Française

 


SOS Villages d'Enfants a répondu à l'évolution des besoins des enfants et des familles de Polynésie française. Les enfants qui ne peuvent pas vivre avec leur famille peuvent trouver un foyer aimant dans les familles SOS, où ils sont pris en charge par les mères SOS. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, ils peuvent emménager dans des foyers spéciaux qui ont été conçus pour les préparer à vivre de manière indépendante. Ils bénéficient du soutien et des conseils de professionnels jusqu'à ce qu'ils soient dans une position économique et émotionnelle leur permettant de se lancer dans une vie indépendante.

Médias
Image(s)

Le Territoire de la Polynésie française, anciennement "Colonie française d'Océanie", est un archipel de l'océan Pacifique Sud. Le territoire comprend cinq groupes principaux : les îles de la Société, qui comprennent Tahiti et Bora-Bora, les îles Marquises, les îles Australes (appelées parfois îles Tubuai), l'archipel des Tuamotu et les îles Gambier. Il y a au total 120 îles, dont 25 sont inhabitées. Les îles ont une population d'environ 295,000 2011 (juillet XNUMX est.).

 

L'île de Tahiti est le centre politique et économique de la Polynésie française. C'est la plus densément peuplée et la capitale Papeete, qui compte 133,000 1880 habitants, s'y trouve. En 1946, Tahiti est devenue une colonie française et les autres îles ont ensuite été annexées. En XNUMX, le pays est devenu un territoire d'outre-mer et dans les décennies qui ont suivi, il a obtenu une autonomie croissante pour gérer ses propres affaires.

Une société marquée par les inégalités sociales et économiques

 

La vie des habitants de la Polynésie française a été marquée par la récente instabilité politique et économique. L'inégalité sociale et les différences de richesse constituent l'un des principaux défis, qui ne cesse de croître. D'une part, les riches élites, dont les administrateurs français, peuvent profiter d'une qualité de vie élevée dans un cadre magnifique. D'un autre côté, environ un quart de la population vit dans la pauvreté et davantage peine à gagner sa vie décemment.

 

L'économie du pays repose sur le tourisme, la culture des perles noires et les subventions. La plupart des emplois formels se trouvent dans le secteur public. En raison de sa beauté naturelle et de son climat chaud, le tourisme est une source importante d'emplois et de revenus. Le secteur des services emploie 68 % de la population. Environ 13 pour cent de la population travaille dans l'agriculture et l'industrie représente 19 pour cent de l'emploi. Le taux de chômage officiel est élevé, supérieur à XNUMX %, et le sous-emploi est également un problème.

 

À l'heure actuelle, plus de la moitié de la population de la Polynésie française vit dans les centres urbains et ce chiffre augmente en raison de la pauvreté et du manque d'opportunités dans les zones rurales. Cette arrivée rapide de personnes dans les zones urbaines conduit souvent à la création de bidonvilles. Par exemple, plus de 20,000 XNUMX personnes vivent dans les bidonvilles qui entourent la ville de Papeete.

Un taux élevé de chômage des jeunes

 

SOS Villages d'Enfants offre aux enfants dans le besoin un foyer aimant et leur donne la chance d'avoir une enfance. (Photos : archives SOS) Sur le plan démographique, la Polynésie française est un pays jeune : environ un quart de la population a moins de 14 ans et 35 % a moins de 20 ans.

 

La plupart des enfants bénéficient des investissements importants dans les soins de santé - en 2008, 13 % du produit intérieur brut ont été consacrés à la fourniture de services médicaux. Les mères et les nourrissons ont accès à de bons soins de santé et les taux de mortalité de ces groupes sont faibles.

 

Les enfants doivent fréquenter l'école pendant 10 ans, mais de nombreux enfants plus pauvres ne terminent pas cette scolarité obligatoire. Le manque de qualification limite leurs perspectives d'emploi futur. Le taux de chômage est particulièrement élevé chez les moins de 25 ans : environ XNUMX % des jeunes adultes de cette tranche d'âge n'ont pas d'emploi. 

 

La Polynésie française est souvent frappée par des catastrophes naturelles telles que des cyclones, des tsunamis et des tremblements de terre. Ils provoquent des inondations, des glissements de terrain et détruisent les habitations et les moyens de subsistance. Les enfants, en tant que section la plus vulnérable de la société, sont souvent touchés et laissés sans protection parentale.

Notre action

Image(s)
Icône SOS Village
Le village d'enfants SOS en Polynésie française offre des foyers aimants aux enfants orphelins et abandonnés
1 VILLAGES 51 Enfants orphelins et abandonnés

Notre action

Icône SOS Village
VILLAGES
Le village d'enfants SOS en Polynésie française offre des foyers aimants aux enfants orphelins et abandonnés
1
VILLAGES
51
Enfants orphelins et abandonnés

Dernières infos