Villages X Villages >
Villages X Villages >

Parrainez un enfant au Kazakhstan

flag_kazakhstan
11059
Bénéficiaires

SOS Villages d'Enfants a commencé à travailler au Kazakhstan en 1994, trois ans après l'indépendance du pays vis-à-vis de l'Union soviétique. Le pays connaît des changements sociaux, politiques et économiques qui ont un effet négatif sur le peuple kazakh. En réponse à ces événements, SOS Villages d'Enfants a commencé à travailler dans la ville d'Almaty, qui se trouve à la frontière avec la Chine et était la capitale du Kazakhstan à l'époque. Le travail de SOS Villages d'Enfants s'est intensifié et soutient désormais des enfants, des jeunes et des familles dans trois localités du Kazakhstan.

Médias

(Vous recevrez un reçu fiscal canadien pour don de bienfaisance)

Pour seulement 36 $/mois, vous pouvez parrainer un enfant et aider à offrir à un enfant orphelin ou abandonné :

  • Un foyer sûr et bienveillant
     
  • Une mère SOS aimante
     
  • Éducation de qualité
     
  • Système de santé
     
  • Nourriture nutritive
     
  • Vêtements et jouets
     
  • Toutes les choses nécessaires pour un avenir radieux
Région
2,724,900 km2
Capitale
Astana
Climat
continental
Ethnies
Kazakh, russe, ouzbek
Population
16.44 mille
Religions
Musulman, chrétien (principalement orthodoxe russe)

SOS Villages d'Enfants au Kazakhstan :

 

 

Depuis notre arrivée au Kazakhstan en 1994, SOS Villages d'Enfants a répondu aux besoins pressants des enfants et des familles locales.

 

Une partie centrale de notre travail consiste à soutenir les familles afin que les parents puissent protéger et prendre soin de leurs propres enfants. Ceci est particulièrement important au Kazakhstan en raison du manque d'aide de l'État pour les familles vulnérables. Les jeunes enfants peuvent fréquenter le jardin d'enfants SOS pendant que leurs parents vont travailler ou suivent une formation.

 

Lorsque les enfants ne peuvent plus rester dans leur famille, ils sont pris en charge dans l'une des familles SOS. Ils grandissent avec leurs frères et sœurs et sont pris en charge par leurs mères SOS. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, ils rejoignent le programme SOS Jeunesse, où le personnel professionnel continue de les soutenir.

Médias
Image(s)

Une nation diversifiée

 

La République du Kazakhstan est située en Asie centrale. Il a des frontières avec la Russie au nord, la mer Caspienne à l'ouest, le Turkménistan, l'Ouzbékistan et le Kirghizistan au sud et la Chine au sud-est. C'est le neuvième plus grand pays du monde et couvre un total de 2,724,900 XNUMX XNUMX km².

 

Le Kazakhstan a une population de 17.7 millions d'habitants (est. juillet 2013) et la capitale Astana abrite environ 709,000 130 personnes. Le pays est ethniquement et culturellement diversifié, avec plus de 63 groupes ethniques différents. Environ XNUMX % de la population sont des Kazakhs, avec des minorités russe, ukrainienne et ouzbèke, entre autres. L'islam est la religion principale, le christianisme orthodoxe russe étant la deuxième.

Une économie en croissance grâce aux revenus des ressources naturelles

 

Lorsque l'Union soviétique s'effondre, le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev déclare l'indépendance du pays en décembre 1991. L'économie nationale plonge dans le chaos, mais Nazarbaïev introduit progressivement des réformes économiques et politiques pour soutenir le développement du pays. Elle a pu retrouver une certaine stabilité économique après la hausse des prix du pétrole en 1999 : le produit intérieur brut (PIB) s'est établi en moyenne autour de 2000 % entre 2007 et 2008. Même si l'économie a souffert de la crise financière mondiale de 2010-2010, il s'est considérablement redressé depuis, avec une croissance de XNUMX % du PIB en XNUMX.

 

Bien que seule une petite minorité de Kazakhs ait bénéficié du boom économique, le chômage et les inégalités sont plus faibles au Kazakhstan que dans les pays voisins. Le taux de chômage est de 5.3 % (estimation de 2012). On estime que huit pour cent de la population vit en dessous du seuil de pauvreté défini au niveau national. La pauvreté se retrouve surtout dans les zones rurales.

 

Le gouvernement a tenté de réformer et d'améliorer le système de soins de santé; cependant, sa qualité s'est détériorée depuis l'indépendance. On estime que 13,000 2009 personnes souffrent du VIH/SIDA (est. 2005) ; la plupart des cas concernent des toxicomanes par voie intraveineuse. En 2006-118, il y a eu une crise des soins de santé publique dans la région du sud du Kazakhstan lorsque, à la suite d'une négligence médicale, 14 enfants et XNUMX mères ont été infectés par le VIH.

De nombreux enfants sont encore privés de soins parentaux

 

Il y a environ 4.5 millions d'enfants de moins de 18 ans au Kazakhstan. Les changements sociaux, économiques et politiques ont affecté leur vie de différentes manières. Le nombre d'enfants privés de soins parentaux a augmenté, en partie à cause du manque de ressources pour soutenir les familles vulnérables qui souffrent d'abus d'alcool ou de drogues, de maladie ou de pauvreté.

 

Dans un passé récent, la plupart des enfants privés de soins parentaux finissaient par vivre dans des institutions. Cependant, le gouvernement cherche maintenant à placer davantage d'enfants dans des formes alternatives de garde d'enfants en milieu familial.

 

Les changements économiques ont forcé de nombreuses personnes à quitter les zones rurales pour s'installer dans les zones urbaines. Lorsque les familles quittent leurs villages d'origine, leurs structures de soutien - membres de leur famille élargie ou amis de longue date - ne peuvent plus être sollicitées en cas de besoin. Il y a eu une augmentation du nombre d'enfants qui vivent dans la rue; souvent ces enfants ne vont pas à l'école et sont vulnérables à la malnutrition, à la violence et aux abus sexuels.

 

Environ 14 % des enfants âgés de 13 à XNUMX ans sont engagés dans le travail des enfants. Beaucoup travaillent XNUMX heures par jour, récoltant du tabac pour l'exportation - les niveaux élevés de nicotine et de pesticides nuisent à leur santé.

Notre action

Image(s)
Icône SOS Village
Le village d'enfants SOS au Kazakhstan offre des foyers aimants aux enfants orphelins et abandonnés
3 VILLAGES 205 Enfants orphelins et abandonnés
Image(s)
Icône du programme d'aide à la jeunesse SOS
Les centres de jeunesse SOS au Kazakhstan offrent aux jeunes un environnement aimant où ils apprennent à faire la transition vers une vie indépendante et à élargir leur éducation
3 ÉTABLISSEMENTS JEUNESSE 166 Les jeunes sous nos soins
Image(s)
Icône de la maternelle de l'éducation de la petite enfance SOS
Le jardin d'enfants SOS au Kazakhstan est un élément fondamental pour les besoins de développement précoce, y compris les compétences intellectuelles et sociales des enfants.
1 MATERNELLES 74 Élèves de maternelle
Image(s)
Icône du centre social SOS
Les centres sociaux SOS au Kazakhstan visent à aider les familles, en particulier les femmes et les enfants, vivant dans les communautés voisines des villages d'enfants SOS à sortir progressivement de la pauvreté et à aider les jeunes à devenir autonomes.
3 CENTRES SOCIAUX 10614 Bénéficiaires

Notre action

Icône SOS Village
VILLAGES
Le village d'enfants SOS au Kazakhstan offre des foyers aimants aux enfants orphelins et abandonnés
3
VILLAGES
205
Enfants orphelins et abandonnés
Icône du programme d'aide à la jeunesse SOS
ÉTABLISSEMENTS JEUNESSE
Les centres de jeunesse SOS au Kazakhstan offrent aux jeunes un environnement aimant où ils apprennent à faire la transition vers une vie indépendante et à élargir leur éducation
3
ÉTABLISSEMENTS JEUNESSE
166
Les jeunes sous nos soins
Icône de la maternelle de l'éducation de la petite enfance SOS
MATERNELLES
Le jardin d'enfants SOS au Kazakhstan est un élément fondamental pour les besoins de développement précoce, y compris les compétences intellectuelles et sociales des enfants.
1
MATERNELLES
74
Élèves de maternelle
Icône du centre social SOS
CENTRES SOCIAUX
Les centres sociaux SOS au Kazakhstan visent à aider les familles, en particulier les femmes et les enfants, vivant dans les communautés voisines des villages d'enfants SOS à sortir progressivement de la pauvreté et à aider les jeunes à devenir autonomes.
3
CENTRES SOCIAUX
10614
Bénéficiaires

Dernières infos