Projet d'éducation des filles ougandaises

Le projet SOS Éducation des filles ougandaises contribue à réduire les taux d'abandon scolaire et à promouvoir la réussite scolaire parmi les plus vulnérables en Ouganda.

 

Investir dans l'éducation des filles est l'un des meilleurs moyens de bâtir des familles, des communautés et des nations en meilleure santé, mais en Ouganda seulement 22 % des filles âgées de 13 à 18 ans fréquentent l'école.

 

Les filles en particulier sont confrontées à un ensemble unique d'obstacles qui les empêchent d'aller régulièrement à l'école, ce qui entraîne des taux d'achèvement du secondaire inférieurs à ceux de leurs pairs masculins. La pauvreté, les préjugés sexistes, le mariage précoce et le manque d'accès aux toilettes et aux produits d'hygiène pendant la menstruation ne sont que quelques-uns des obstacles qui empêchent les filles en Ouganda d'aller à l'école.

Image(s)

Le projet SOS Ouganda pour l'éducation des filles aide les filles les plus vulnérables - celles des ménages pauvres et ruraux - à réussir à obtenir une éducation de qualité en :

 

  • payer les frais de scolarité et les fournitures pour éliminer les obstacles financiers
  • travailler avec les parents pour changer les attitudes concernant la valeur d'investir dans l'éducation de leurs filles
  • fournir aux filles des kits d'hygiène menstruelle pour s'assurer qu'elles peuvent aller régulièrement à l'école
  • conseiller les filles sur les parcours professionnels et les opportunités pour les motiver à rester à l'école et à tendre vers l'indépendance financière

 

En permettant l'accès à une éducation de qualité, nous pouvons ouvrir un monde d'opportunités qui changent la vie de certains des enfants les plus vulnérables du monde.